artiste peintre savoyard

14 mars 2014

Qui c'est celui là ?

Qui suis-je ?

 

Je suis un peintre autodidacte, ce qui signifie que je n’ai  jamais eu le temps, la possibilité ou les moyens de prendre le moindre cours de dessin ou de peinture !

Par contre, depuis l’âge de 5 ans (si je me fie à des dessins gardés par mes grands-mères), je trouve le moyen de dessiner ou peindre dès que l’occasion se présente !

Au fil des ans mon trait se fait plus précis, ma technique s’affine, mes choix de sujets sont plus affirmés, et lorsque je butte sur un effet à rendre, une ambiance à faire ressentir, une technique à peaufiner, je me plonge dans l’analyse des œuvres réalisées par les grands Peintres reconnus !

Les « essais » seront nombreux et surtout épisodiques, car la « vraie vie » va m’accaparer une bonne partie de mon temps ! La « peinture » restera un loisir pratiqué en solitaire, lorsque mes différentes obligations familiales et professionnelles me laisseront quelques instants de liberté !

Après le dessin viendra l’aquarelle, mais ma « façon » de la traiter fera dire aux « témoins » que je devrais essayer l’acrylique ou l’huile : en effet, j’ai une tendance à insister sur les détails et sur les traits un peu appuyés qui m’éloigne de l’effet « flou et délavé » propre aux bons et grands aquarellistes !

Ce qui ne m’empêchera pas de faire quelques expos, dès l’âge de trente ans et même de recevoir d’encourageantes appréciations ou de réaliser quelques « ventes »!

A l’heure actuelle, à l’âge de la retraite, j’ai plus de temps à consacrer à ma passion !

Je suis passé à l’acrylique sur toile, que je complète avec un encadrement rustique « maison », réalisé avec du vieux bois !

Mes choix de « sujets » sont plus circonscrits avec d’abord la représentation de notre belle nature « Savoyarde », ses paysages changeants au fil des saisons, ses montagnes, ses lacs, ses panoramas, ses villages, ses maisons ou chalets typiques, sa neige presque omniprésente ; et d’autre part les troupeaux de vaches, Tarine ou Abondance, que je peindrais de préférence sur de vieilles planches en bois ( planches ayant eu une « vie » comme des planches à hacher ou à brosser le linge, que je trouve de temps en temps dans les vide-greniers de villages !)

Mon but actuel se retrouve dans chacun de mes tableaux : représenter un paysage, une montagne, un village, une ambiance qui m’a marqué lors de balades campagnardes ! Ma technique est de prendre une ou des photos du moment présent et de garder le « ressenti » comme ingrédient premier du tableau ! Il peut arriver aussi que ce ressenti ou cette photo vienne d’un de mes enfants ou d’un ami !

Le résultat actuel est un grand nombre de « toiles », et la récompense attendue est de voir le plaisir d’une personne qui, sur un coup de foudre, mettra (au moins par la pensée) ce tableau dans un endroit précis de son logement !

C’est quelquefois, pour moi, un crève-cœur de voir partir un de mes  « bébés », mais le bonheur de l’acheteur compense cette perte ! Et de savoir que certains de mes « délires » s’exportent dans d’autres régions ou pays, font aussi partie des plaisirs de la peinture !

Reste la difficulté, pour un « amateur » comme moi de s’ouvrir encore plus au public, de trouver des lieux d’exposition, et de recevoir des encouragements ou des avis autres que ceux de mon entourage proche (toujours gentil mais pas forcément très objectif)

Et c’est en fait le but avoué de ce blog : avoir l’avis  d’un large public !

 L’autre facette étant d’utiliser l’énergie délivrée par cette exposition virtuelle  pour continuer à exprimer tout le plaisir simple mais envahissant d’un de nos beaux « coups d’œil Savoyards » !                                                                                                                   

Jean –Paul  André

Posté par vieuchalet à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]